Accueil

Le mot du président


Madame, Monsieur,

  Des responsables d’associations du Calvados ont été confrontés ces derniers jours à des demandes de remboursement partiel des cotisations annuelles versées par des adhérents à leurs clubs ainsi que des licences. En ce qui concerne le CSCS Léo Lagrange, à ce jour seules 5 personnes sur nos 1200 adhérents ont fait une demande en ce sens. Aussi je vais m’exprimer à ce sujet et me permettre de reprendre les propos du président du Comité National Olympique et Sportif Français M. MASSEGLIA qui sont très explicites.

 « Par la présente, nous souhaitons rappeler que l’adhésion à un club, comme à toute association loi de 1901, donne au membre du Club un certain nombre de droits en même temps qu’elle impose un certain nombre de devoirs. Il ne s’agit pas d’une prestation commerciale et il ne saurait donc en aucun cas être question de pouvoir assimiler la relation entre un club et un adhérent à un rapport entre un prestataire et son client. L’adhésion, renforcée par le paiement d’une cotisation annuelle incluant celui de la licence fédérale, est un acte volontaire qui ne peut être assimilé à celui de l’achat d’une prestation tarifiée. C’est le principe même de la vie associative et il est indivisible ».

  Je n’exclus pas la possibilité de proposer des solutions ou gestes compensatoires à venir de notre part. Les membres du Conseil d’Administration et moi-même étudions actuellement divers scénarios. Mais certaines de nos sections sont déjà en difficulté financièrement.

  Les membres d’une association sont les parties prenantes d’un projet collectif dans un cadre statutaire défini, et en aucun cas des consommateurs d’activités dispensées à la séance. »

  Bien sportivement

  Le président et les membres du Conseil d’Administration du CSCS Léo Lagrange

PROGRAMME ADOS 11-17 ANS
Eté 2020

Plus de détails dans le Programme à télécharger

PROGRAMME 3-5 ans
Eté 2020

PROGRAMME 6-10 ans
Eté 2020

MINI CAMPS 6-12 ans
Eté 2020

Se maintenir en forme pendant l'été 
avec vos éducateurs sportifs

Cliquez sur le lien suivant pour accéder aux vidéos :

Léo Lagrange Lauréat CNDAPS


Le CSCS Léo Lagrange est une association d’Education Populaire à but non lucratif, nous intervenons dans les champs de l’animation, du social, de la culture, du sport et de l’insertion professionnelle. Forts de plus de 50 ans de présence sur le territoire de Colombelles, nous nous efforcerons toujours de défendre les valeurs fondamentales que sont l’égalité, la liberté, la fraternité, la participation de tous, la justice sociale et la laïcité.

Le contrat de projet de notre centre social 2013-2016 vient de s’achever et nous sommes assez fiers du chemin parcouru. Alors, aujourd’hui, je suis heureux de vous annoncer qu’à notre prochaine Assemblée Générale (date à venir) vous sera présenté le nouveau contrat de projet (2017-2020) car il représente une vision de notre territoire tel que nous le souhaiterions, tel que nous l’imaginons, au-delà d’une réalité parfois morose. Pour nous, c’est beaucoup plus qu’un « plan opérationnel », c’est un devenir collectif à construire. Il représente toutes ces relations, tous ces gens : jeunes, familles, bénévoles, seniors, usagers, etc. C’est un futur en devenir, une volonté réelle de ne pas se satisfaire de l’insuffisant et de construire ensemble un monde un peu plus semblable à nos aspirations, une force créatrice de changements. Aspirations humaines de lien social, de convivialité, de chaleur, de solidarité, de plaisirs, d’enrichissement personnel et collectif. Ce projet n’est pas un projet ambitieux de développement, il présente simplement le Centre Social Culturel et Sportif de Colombelles dans une réalité en adéquation avec les attentes du territoire telles que l’ont exprimé les habitants, les élus, et les partenaires. Ce projet est repensé, sans développement de la masse salariale, sans investissement important, juste une structure opérationnelle, efficace et à sa juste place. Une association travaillant en bonne intelligence avec son environnement, dans une relation saine, pour le mieux–être collectif d’un vaste territoire où agir est une cruciale nécessité.
 
  « Le centre social est d’abord un dispositif d’action, et doit être conçu comme tel. Et c’est un dispositif d’action dans lequel la population concernée est un acteur principal. Ce n’est pas un service public, un lieu de distribution de services, ni un local professionnel. C’est un lieu d’animation et de développement de la vie sociale des habitants d’un secteur, un carrefour de solidarités actives. » (Robert Durand, Programmation et conception d’un centre social avec participation des habitants, FCSF, 1983).

Le Président, Gilles Bénard